Rencontres « REVENU DE BASE INCONDITIONNEL »

>>> Atelier de Réflexion : « REVENU DE BASE INCONDITIONNEL »

 

MERCREDI 8 JUIN 2016

à 19H00

« Chapeau Rouge » – 115 Grande Rue à Montfort-en-Chalosse

JEUDI 9 JUIN 201

à 19h30

maison des associations – 111, ave du Maréchal Foch à St.-Paul-lès-Dax

 

La transition sociale et écologique doit aussi avoir son versant économique.

C’est le sens du projet et de la revendication d’un revenu sans conditions pour tous, très souvent appelé revenu de base, entendu comme revenu universel et inconditionnel (et dit aussi bien, entre autres appellations encore, “allocation universelle”, “revenu social garanti”,  “revenu citoyen”, “dotation inconditionnelle d’autonomie”, etc.).

Ce revenu est conçu comme une dotation individuelle, versée jusqu’à la fin de la vie à tous les membres adultes d’une communauté politique donnée, sans contrepartie (de recherche d’emploi ou de revenus notamment), donc cumulable avec toute autre activité, et non saisissable.

Cette mesure de justice sociale présente de nombreux aspects positifs : en finir réellement enfin avec la misère et la pauvreté, réduire la précarité et le chômage, dépasser un système d’assistance sociale souvent stigmatisant et toujours bureaucratique.

Elle vise en même temps à donner à chacun la possibilité de se passer éventuellement d’emploi, plus ou moins durablement, selon ses choix. Il s’agit là d’une forme de réduction du temps de travail considéré sur toute la durée de la vie.

En ce sens, c’est un nouveau paradigme social, qui permet de se libérer du carcan du marché du travail, qui ne fait plus de l’emploi le centre de l’existence, qui vise à refaire du travail une activité non contrainte en libérant la créativité de chacun, qu’elle soit artistique, au sens large, entrepreneuriale, citoyenne ou autre.
Bref, il s’agit d’offrir une réponse concrète et égalitaire, pour tous les citoyens ainsi remis sur un pied d’égalité minimal, à l’heure où il faut répondre à la réalité de l’automatisation de nos sociétés (des processus de production en premier lieu), avec son cortège attendu de destruction (ou de déqualification) massive de l’emploi.

Elle favorise l’autonomie et permet de réorienter radicalement les politiques d’aide sociale et de soutien à l’emploi. Réorientation qui induit autant d’économies budgétaires qui pourront dès lors être affectées au financement de ce revenu de base universel et inconditionnel.
Manière aussi d’en finir avec une délirante complexité bureaucratique parfaitement contre-productive à bien des égards. Un choc de simplification qui soit autre chose qu’un faux slogan. C’est-à-dire une vraie simplicité des relations sociales, une émancipation des pouvoirs économiques, financiers et bureaucratiques. Une vie sans la fausse intelligence des technologies, toujours nouvelles et toujours assez dérisoires au fond.

De plus en plus, l’idée d’un revenu garanti semble s’expérimenter, ici et là (de la Finlande aux cités néerlandaises, de l’Alaska à l’Inde en passant par la Namibie), dans des directions en fait très variées, elle se tâtonne un peu dans tous les sens, en tout cas elle se débat de plus en plus intensément, fait l’objet d’une votation en Suisse… Parlons-en ici !

Jean-François Hamon

Publié dans Echanger-Partager

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Événements proches

  • Aucun événement

Sujets récents

Forums

Groupes

Calendrier

<< Août 2019 >>
LMMJVSD
29 30 31 1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31 1